top_banner
La start-up marseillaise Repulp
Nieuws van 12 mei 2020

La start-up marseillaise Repulp, pressée de produire ses "cup"

Nieuws van 12 mei 2020
La start-up marseillaise Repulp
Elles sont élégantes, on les dirait façonnées dans de l'argile... Et pourtant ces "cup" comme les nomment leurs inventeurs, sont très légères, empilables et surtout durables. Bref, tous les avantages du plastique sans les inconvénients. Car ces tasses au look sobre mais efficace sont fabriquées avec... de la peau d'orange ! "À l'occasion de jobs d'étudiante, j'étais serveuse et on servait beaucoup de jus de fruits. J'ai alors pu constater combien les déchets étaient nombreux", explique Victoria Lièvre que cette idée n'a plus quittée, au fil de ses études de design à l'école des Beaux-arts de Marseille. Cette passionnée de nouveaux matériaux a fait des essais avec d'autres matières premières, comme l'huile de pin, dans le cadre de son projet d'études pour finalement revenir à son premier constat ; il est urgent de valoriser les peaux d'agrumes. "Il y a deux ans de recherche et développement à l'origine de notre projet", souligne Luc Fischer, compagnon de Victoria et co-fondateur de Repulp, une très jeune entreprise lancée voilà quelques mois au sein de la business nursery de Kedge business school où le jeune homme effectue actuellement sa dernière année d'études.
 

Meer nieuws

Brochure studiereis Bordeaux 2020
Gepubliceerd op 18 september 2020
Alle actualiteiten zien.

Beste bezoeker, uw mening interesseert ons.

Gelieve deze site op een schaal van 1 tot 5 te beoordelen.