top_banner
12/02/18 Visite des entreprises Pierret
Actualité du 14 février 2018

Recycler plus de 15 fois sans altérer la matière...

Actualité du 14 février 2018
12/02/18 Visite des entreprises Pierret
 
Dès lors qu’un produit ou une substance cesse d’être utilisé par son détenteur, celui-ci devient déchet. La prise en charge de ce dernier par l’organisation a sans nul doute des incidences environnementales mais également économiques et sociales. C’est dans ce cadre que s’est inscrit l’initiative REC 2.
 
Dans le cadre de ce projet, l’ambition des partenaires de structurer une filière transfrontalière de réutilisation des matériaux par le recours aux circuits courts afin de valoriser les ressources et savoir-faire locaux, de diminuer les quantités de déchets non valorisés et de stimuler le développement économique des territoires transfrontaliers.
 
Les partenaires du projet REC2, entre en autre dans une logique d’accompagnement collectif et/ou individuel des entreprises afin que celles-ci puissent bénéficier d’un coaching efficace pour aborder leurs problématiques en matière de déchets et de dégager des pistes de solutions communes avec d’autres entreprises. Dans cet accompagnement, les partenaires organisent et attachent beaucoup d’intérêts aux visites d’entreprises afin d’insuffler le déploiement de modèles exemplaires déjà présentes sur le territoire. 
 
C’est dans ce contexte que ce lundi 12 février, nous sommes partis du côté de Libin en province du Luxembourg afin de visiter les entreprises Pierret. Il s’agit d'une entreprise pionière en Belgique dans fabrication de châssis à base de matériaux recyclés.
Ce qui nous a particulièrement plu lors de la visite ce sont leurs initiatives qui s’inscrivent dans le modèle d’économie circulaire mais qui est exercé ici de manière interne. Pour donner un premier exemple, afin de diminuer leurs charges en consommation de mazout, les entreprises Pierret ont investi dans des installations de de chauffage biomasse pour devenir aujourd’hui totalement autonome à ce niveau-là.
Lors de la visite, le directeur technique nous a confirmé son objectif de vouloir recycler tous les déchets post industriels en interne, c’est-à-dire dans leur propre circuit. Dans cette optique, nous avons pu observer dans leurs ateliers différentes installations servant à la fabrication des châssis, fabrication qui intègre des matériaux recyclés provenant d’anciens châssis.
En termes de longévité, ce qui est intéressant c’est d’apprendre qu’un châssis à potentiellement 15 vies. En effet, certains matériaux le constituant, le PVC par exemple, peuvent être recyclés jusqu’à 15 fois sans altérer la qualité des châssis.
 
C’est suite à cette visite que le projet proposera une conférence donnée par le directeur des opération Mr Olivier Mayon, le directeur technique des opérations et de la production lors du groupe de travail collectif du 20 Mars afin d’insuffler ces nouvelles initiatives.
 
Henri Hesbois