top_banner
Label 2EC
Actualité du 24 février 2021

Une labellisation pour les projets du BTP engagés dans la prévention et le recyclage des déchets

Actualité du 24 février 2021
Label 2EC
Source : Cerema
Prévenir la production de déchets et valoriser les bonnes pratiques
 
Initié par le Ministère de la Transition écologique, le label 2EC s’adresse aux porteurs de projets publics ou privés souhaitant mettre en œuvre une économie circulaire dans leurs projets de construction et d’aménagement. Il offre un cadre rigoureux et valorise leur démarche ainsi que celle de l’ensemble des contributeurs aux projets, maîtres d’œuvre, ou encore entreprises du BTP.
 
Le label 2EC a été élaboré par un groupe de travail représentant les acteurs du BTP : la DRIEE, la FNTP, le Département de Seine-Maritime, Syntec Ingénierie, le Grand Lyon, l’UNEV, FEDEREC, le cabinet Enckell avocats, le SEDDRE et la Société du Grand Paris.
Il est piloté par le Cerema, qui a organisé des cellules locales permettant d’offrir un accompagnement de proximité aux porteurs de projet et qui assure également la coordination nationale des différentes démarches afin d’assurer l’harmonisation du label 2EC.
 
  • Le label 2EC prend en compte la globalité de la thématique des déchets du BTP ; son périmètre concerne aussi bien les modalités de valorisation de matériaux alternatifs (alternatifs aux ressources non renouvelables) que les actions de prévention et de gestion des déchets de conception du projet.
  • Il offre ainsi une garantie du respect de la réglementation en matière de prévention et de gestion des déchets et des règles d’acceptabilité environnementale et sanitaire des matériaux alternatifs
La méthodologie sur laquelle est fondée la valorisation des matériaux alternatifs a été développée au niveau national pour la construction routière par des groupes de travail impliquant les professionnels des différentes filières de production et d’utilisation de déchets (mâchefers d’incinération des déchets non-dangereux, laitiers sidérurgiques, matériaux de déconstruction du BTP, cendres de centrales thermiques, sable de fonderie, terres excavées, sédiments de dragage, etc.) et le Cerema, pour définir des normes et des processus en matière de valorisation de ces matériaux alternatifs.
Cette méthode s’élargit actuellement pour intégrer l’ensemble des aménagements, des travaux maritimes et fluviaux et des produits de construction. Ces méthodes, référentiels validés par le ministère en charge de l’environnement, sont disponibles sur le site du label 2EC pour accompagner la valorisation des déchets dans le cadre des dispositions environnementales et sanitaires.
 

Plus d’actus

Etude economie circulaire
Publiée le 03 février 2021
Voir toutes les actualités.

Cher visiteur, votre avis nous intéresse.

Merci d’évaluer ce site sur une échelle de 1 à 5.